Avr 05 2018

Etude santé les Français et le renoncement aux soins

5ac643985e8baLa Fondation APRIL publie les résultats de son étude « Les Français et le renoncement aux soins », réalisée en partenariat avec l’Institut de sondage BVA. Retour sur les résultats d’une enquête qui dresse un état des lieux du rapport des Français à leur santé, sujet au cœur de leurs préoccupations.

Les principaux enseignements de cette étude mettent en évidence des constats interpellants en matière d’habitudes de santé : plus de 7 Français sur 10 a déjà renoncé à se soigner au moins une fois et plus d’un tiers des français estiment qu’il est difficile d’avoir accès aux soins. 

Pourquoi les Français renoncent-ils à se soigner ?

Les trois principales raisons citées sont :
  • Les délais d’attente trop longs pour avoir un rendez-vous (51%)
  • L’impossibilité de trouver un médecin le soir, le week-end ou pendant les vacances (39%)
  • Le refus des médecins de prendre de nouveaux patients (38%)
Contrairement aux idées reçues, le manque de moyens financiers n’est évoqué qu’en cinquième position. Les personnes confrontées à cette difficulté pointent du doigt le reste à charge trop important (84%) et l’impossibilité d’avancer les frais (73%).Les jeunes et les personnes sans complémentaire santé sont particulièrement impactés. 

Qui sont les Français les plus touchés ?

Les ruraux (55%) non pas par manque de médecins mais compte tenu des délais d’attente trop longs.
Les étudiants (49%) déclarent avoir renoncé à consulter un médecin généraliste.
Les salariés des entreprises de taille moyenne (25%) du fait d’une complémentaire santé insuffisante.

Quels sont les soins auxquels renoncent les Français ? Quelles sont les alternatives ?

Soins dentaires (consultations : 31%, prothèses : 28%), médecine générale (consultations : 31%) et optique (équipement lunettes/lentilles 25 %, consultations 19 %) sont les soins prioritairement abandonnés par les Français. Plus de deux tiers des français ayant renoncé à se soigner ont invoqué le motif de la difficulté à accéder aux soins et aux consultations, se tournant ainsi vers des solutions alternatives :
  • Les urgences (11%),
  • La pharmacie (10%),
  • La consultation d’un médecin plus éloigné géographiquement (9%).
L’étude met ainsi en lumière le fait que le renoncement aux soins est un véritable phénomène de société, touchant une grande partie de la population française. Certains publics apparaissent comme étant encore plus impactés, notamment les étudiants, pour lesquels il est important d’agir et de mener des actions de prévention ciblées.

Pour en savoir plus, consultez l'infographie et les résultats complets de l'étude "les français et le renoncement aux soins"
revenir en haut de la page
Toutes les vidéos de la Fondation APRIL
Partenaires - Liens utiles
Mentions légales - Plan du site
  Fondation APRIL
114 boulevard Marius Vivier Merle
69439 LYON Cedex 03

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Tél. : 04 26 10 13 47
Fondation APRIL - Tous droits réservés
Administrationkiweerouge

Afin de toujours vous proposer un contenu de qualité, merci de bien vouloir compléter ce formulaire pour télécharger votre document.
Nom Prénom

Donnée invalide
Email*

Adresse email obligatoire
Profil

Donnée invalide