- -

Pleins feux sur les aidants

Organisée à l'initiative de Frédéric Serrière (Global Aging Consulting), cette Silver Matinée dédiée aux attentes des aidants en matière de technologies, a rassemblé près d'une trentaine de personnes issues de banques, starts up, assureurs, groupes de téléassistance pour séniors et de télésanté, entreprises de services connectés, etc…

Cette matinée débat a été l'occasion pour la Fondation APRIL de partager les résultats de ses études :
  • le baromètre des aidants, réalisé depuis 3 ans avec l'Institut de sondage BVA,
  • l'observatoire connecté de la vie des aidants, 2ème édition réalisée cette année avec les équipes scientifiques de la Fondation France Répit et du Centre Léon Bérard.

« Notre baromètre nous permet de disposer de données quantitatives, d'avoir un suivi de tendances dans le temps, de confronter le point de vue des aidants avec celui des non-aidants et de nous intéresser à tous les aidants » rappelle Nathalie HASSEL, directrice de la Fondation APRIL. « Notre observatoire connecté quant à lui nous permet de mieux comprendre les difficultés auxquelles sont confrontés les aidants, en nous immergeant à leurs côtés pendant une année complète, et de disposer ainsi de données qualitatives ».

Cette matinée a notamment permis de combattre certaines idées reçues liées aux aidants. « Non, l'aidant n’est pas une aidante à la retraite qui aide ses parents dépendants atteints de la maladie d'Alzheimer » a indiqué Nathalie Hassel. Ainsi « 42% des aidants sont des hommes, 51% des aidants sont des actifs, 75% des aidants ont moins de 65 ans et certains aidants sont même très jeunes puisque 14% d'entre eux ont moins de 25 ans. De la même façon, la dépendance liée au grand âge ne concerne que 48% des aidants. Il ne faut pas oublier le reste des aidants qui aident un proche en situation de handicap ou ayant une maladie grave, chronique ou invalidante ». Il n'y a donc pas UN aidant mais DES aidants aux profils variés.

Côté technologies, si l'enquête réalisée pour l'occasion par Frédéric Serrière et VITARIS sur le rapport des aidants aux technologies a montré qu'il existe de grandes différences entre les aidants-conjoints et les aidants-enfants. Les aidants-conjoints se disent peu intéressés par les technologies (manque de connaissances notamment), contrairement aux aidants-enfants qui manifestent un fort intérêt. Nathalie HASSEL a apporté un complément en indiquant : « dans notre baromètre, 51% des personnes interrogées plébiscitent en effet une assistance téléphonique 7j/7, 24h/24 (54% auprès des jeunes aidants de – de 35 ans, plus technophiles) », ce qui révèle une appétence et un intérêt général pour les technologies… même si au-delà de ces solutions « c'est l'importance du lien social qui prime, la relation humaine reste une alternative incontournable pour les aidants » ajoute-t-elle.

La matinée s'est poursuivie avec le témoignage de Claudie Kulak, présidente de la Compagnie des aidants et d'Annie De Vivie, fondatrice du site Agevillage et auteur du livre « J’aide mon parent à vieillir debout ». Annie De Vivie a présenté son application « Monagevillage.com », application en marque blanche avec des informations géolocalisées, des contacts personnalisés, des événements de proximité à proposer aux aidants…

Les débats se sont poursuivis autours des notions clés : vieillir debout, co-organisation, valeur d'usage, formation, téléassistance, accompagnement, révolution culturelle, 11 millions d'aidants, lien, humain… mais aussi des solutions plus insolites comme les chaussettes connectées ! Une matinée avec beaucoup d'échanges et d'interactions, à laquelle la Fondation APRIL a été heureuse d'apporter son éclairage… au service des aidants.

Dernières actualités

La Fondation APRIL a formé 22 volontaires au service civique d'Unis Cité à l'importance de l'équilibre alimentaire des enfants

La Fondation APRIL a organisé le 16 octobre à Lyon une conférence santé sur le thème de l’hyperconnexion

La Fondation APRIL, en collaboration avec Handicap International, a organisé le 8 octobre dernier la rencontre des partenaires Hizy !

La Fondation APRIL publie les résultats 2019 de son Baromètre des aidants

Votre vie privée est importante pour nous.

Nous collectons uniquement des informations non sensibles sur votre navigation. Vous pouvez consentir à l'utilisation de ces cookies en cliquant sur ACCEPTER.